Jean-Luc Seigle

Jean-Luc Seigle

Jean-Luc Seigle

Passionné par l'écriture et les "histoires" depuis son enfance en Auvergne, il est ébloui à seize ans par une représentation de "La Dispute" mise-en-scène par Patrice Chéreau. C'est une révélation: il écrira pour le théâtre. Encouragé à écrire par Jean-Marais, Jean-Luc monte à Paris en 1979. Sa première pièce, "Le Songe" jouée au Festival du Marais en 1981, obtient des critiques enthousiastes. (Le Figaro et Paris Match déclarent qu' "un auteur est né" ). Mais le jeune auteur, perfectionniste, n’écoute pas le chant des sirènes, remet l'ouvrage sur le métier et c'est vingt cinq ans plus tard qu'il reviendra au Théâtre avec "Excusez-moi pour la poussière".

Entre temps, grâce à son sens de la construction dramatique et des dialogues, il est devenu l'un des plus grands scénaristes de télévision travaillant pour de grands acteurs comme Michèle Morgan, Michèle Laroque, Pierre Arditi, Line Renaud, Benoît Poelvoorde, Vittorio Gassman, Jacques Perrin, Béatrice Dalle,  Claudia Cardinale, Francis Huster,  Judith Magre, Michel Fau... qui vont lui apporter autant de succès publics que critiques.

Son talent d'écrivain s'est aussi exprimé ces dernières années dans l'écriture de trois romans: "La nuit dépeuplée", "le Sacre de l'enfant mort", et récemment "En vieillissant les hommes pleurent", couronné par le grand prix RTL/Lire. Ce roman atteindra bientôt ses soixante dix mille lecteurs et reste toujours en tête des ventes depuis presque un an.

Aujourd'hui, ce magnifique rôle de Dorothy Parker, offert à Natalia Dontcheva, résume donc parfaitement tout ce qui passionne Jean-Luc Seigle: l'Histoire, le roman, le cinéma et le théâtre.

© 2013 Opéra Eclaté - Création Pixbulle