Devenez mécène

Le Misanthrope l'atrabilaire amoureux

Accueil
Spectacles
Le Misanthrope
Théâtre
Date de la première à Paris au Théâtre de l’Œuvre : le 20 janvier 2014 « Ce diable de Fau a l’art de nous faire perdre tous nos repères avec son théâtre de l’excès. » - Les Échos 

Molière a écrit une comédie de caractères dont le but était de divertir et d'instruire le public ; on sait que son interprétation du rôle d'Alceste était extravagante et outrancière, mais dès le 18ème siècle on a voulu rendre la pièce sérieuse et donner raison à Alceste; malgré Jacques Copeau qui en 1922 revient à une vision plus drôle, on a depuis souvent mis en scène un Misanthrope vertueux et une Célimène sentimentale, alors que Molière ne donne raison à personne, il ne fait que témoigner de l'ambiguïté fascinante de l'humain.
C'est parce que cette œuvre est éternelle et intemporelle qu'elle n'a pas besoin d'une réactualisation réductrice ; il faut rêver le 17ème siècle, profiter du style baroque de l'oeuvre et exploiter l'alexandrin qui est le vers noble, pour mettre en lumière un monde décadent et raffiné, précieux et féroce; dans un espace transitoire, avouer que nous sommes au théâtre, car Molière nous raconte que le monde où nous vivons est illusion et que les codes de la société ne sont qu'artifices.
Célimène accepte ce jeu social car il la protège du monde; grâce au plaisir mondain elle appartient à tous et en fait à personne; en jouant avec l'amour elle ne se livre pas et en ne disant pas qui elle est, elle croit être libre.
Alceste refuse les rituels de cette vie sociale hypocrite; cet aristocrate qui appartient au monde qu'il condamne, hait les hommes par amour de lui-même et parce qu'il veut être digne d'être aimé; lui qui comme Saint-Augustin pense que le jeu théâtral corrompt, souffre tant qu'il finit par se donner en spectacle comme un tragédien emphatique et paranoïaque égaré dans une comédie de salon; janséniste amoureux, il bouscule l'égérie de ce monde corrompu: Célimène (qui est la femme qu'il aime) et lui offre de se retirer dans son "désert" (c'est-à-dire de ne plus exister).
Alceste et Célimène comme deux héros tragiques resteront fidèles à eux-mêmes et iront au bout de leur destruction.
Le génie de Molière rend ce cauchemar à la fois grotesque et effrayant.
Michel Fau
Un spectacle du Théâtre de l’Œuvre - Sic Productions Frédéric Franck

Distribution

Un spectacle du Théâtre de l’Œuvre - Sic Productions Frédéric Franck

Presse

Les dorures, les perruques poudrées, les maquillages blancs, les costumes soyeux, la gestuelle outrée… tout est en place pour faire accroire que ce « Misanthrope » mis en scène par Michel Fau est une gourmandise baroque, une version purement vintage de la comédie de Molière.`
Philippe Chevilley - les Echos - 6 février 2014

«Encore un «Misanthrope» ? Eh oui, on ne s’en lasse pas. Et quand c’est Michel Fau qui s’en empare, le met en scène et l’incarne, on se précipite. Le voià qui surgit, les mains gantés de vert, en précieux baroque et décadent. Vert aussi, son incroyable habit à falbalas, d’où émerge son rond visage blafard, troué d’yeux charbonneux, surmonté d’une perruque de longs cheveux noirs filasse, et que contracte une douloureuse expression d’homme traqué en permanence : on n’a jamais vu pareil Alceste, aussi tragique et dérangeant.»
Jean-Luc Porquet, Le Canard Enchaîné - 11 février 2014

Le comédien incarne un Alceste bouleversant et dirige avec intelligence Julie Depardieu et ses camarades. Très beaux, le décor et les costumes contrastent avec une vision noire de l'œuvre de Molière.
(…)
Un grand spectacle qui traduit un travail profond de chacun et n'étouffe jamais le rire. C'est Molière dans sa complexité, sa modernité et ses ­personnages, dans leur vertigineuse ambivalence.
Armelle Héliot - Le Figaro - 6 février 2014

Contacts diffusion

;série spéciale;série 1;série 2
Plein;36;23;18
Réduit/Bleu;30;19;14
Vert;25;16;12
Moins de 20 ans;20;10;8
Où voir ce spectacle ?

Espace Mitterrand, Figeac
  • mercredi 23 juillet 2014 - 21h30
  • vendredi 25 juillet 2014 - 21h45
  • mardi 29 juillet 2014 - 21h45
  • vendredi 01 août 2014 - 21h45
Informations

Un bord de scène sera organisé le 23 juillet, l'occasion de rencontrer les artistes après le spectacle.

no images were found

© 2013 Opéra Eclaté - Création Pixbulle