La Saison d'hiver d'Opéra Éclaté à Eauze

Octobre à juin

PROGRAMME – voir détails du programme 

Samedi 1er octobre  | Cinéma Théâtre, Eauze
20h30 | Guinguette Front Populaire – tour de chant

Vendredi 18 novembre | Cinéma Théâtre, Eauze
20h30 | Music Hall Burlesque

Vendredi 9 décembre | Cinéma Théâtre, Eauze
20h30 | C’est beau Ferrat

Vendredi 10 février | Cinéma Théâtre, Eauze
20h30 | Baryton-ci, Baryton-là

Vendredi 24 mars | Cinéma Théâtre, Eauze
20h30 | Le cinéma en chansons

Samedi 15 avril | Cinéma Théâtre, Eauze
20h30 | Tout le monde il est … Jean Yanne

Samedi 15 avril | Cinéma Théâtre, Eauze
20h30 | Oh Dames !

PRIX DES PLACES

Réduit* Plein
Tous les spectacles 12€ 15€

TARIFS SPÉCIAUX :
*Tarif réduit
• Pour l’achat groupé et nominatif de 4 spectacles différents
• Sur présentation d’un justificatif : demandeurs d’emplois, minimas sociaux, étudiants, adhérents de la médiathèque d’Eauze.
• Groupes (à partir de 10 personnes) et comités d’entreprise
GRATUIT pour les enfants de moins de 15 ans

RENSEIGNEMENTS ET RÉSERVATION

  • Par téléphone : 07 57 78 71 96 ou à la médiathèque 05 62 08 46 20
  • En ligne : ICI
  • Par mail : contact@opera-eclate.com
  • À la médiathèque (Règlement uniquement par chèque ou espèces)
  •  Le soir des spectacles au guichet une heure avant (règlement par chèque ou espèces)
  • Par courrier : Opéra Éclaté, Médiathèque 23 boulevard Saint Blancat 32800 EAUZE en téléchargeant le bon de réservation Eauze 22-23

 

Personnes à mobilité réduite : tous les lieux de spectacles sont accessibles aux personnes à mobilité réduite. Afin de préparer au mieux votre venue, merci de préciser votre situation de handicap lors de la réservation de vos places.)

Édito

La compagnie Opéra Éclaté a été créée en 1986 à l’initiative de la région Midi-Pyrénées autour de missions ambitieuses : apporter l’art lyrique et toutes formes de spectacles autour de la voix dans des milieux ruraux et permettre à de jeunes artistes professionnels de lancer leur carrière.
Fort de ses deux projets, Opéra Éclaté a depuis parcouru la France, l’Europe dans plus de 200 villes et villages à la rencontre de quelques 1 300 000 spectateurs.
La ville d’Eauze accueille en résidence Opéra Éclaté tout au long de l’année pour réjouir et réunir tous les publics autour de ses spectacles. Après un démarrage remarqué et remarquable cet été du 12 au 14 août, voici 7 nouveaux rendez-vous intégrés à la riche saison culturelle de la ville.
Rencontres, découvertes de jeunes publics, rien de tel que la voix humaine qu’elle soit lyrique, en chanson, en music-hall pour émouvoir et mettre en joie le plus grand nombre d’entre nous ! C’est la mission confiée par la ville d’Eauze à Opéra Éclaté
Des chansons front populaire, du music-hall burlesque, un hommage à Ferrat, des chansons de cinéma, un baryton et un jeune pianiste au répertoire très éclectique, un hommage à Jean Yanne et aux chansons de femmes… tout un panorama vocal pour rencontrer et réjouir les Élusates, les habitants du Pays d’Armagnac et tous les Gersois. Enfin, Opéra Éclaté avec plus de 70 dates annuelles, portera les couleurs d’Eauze dans toute la région Occitanie et en France lors de ses tournées nationales.
Y’a d’la joie… à Eauze !
Michel Gabas
Maire d’Eauze
Président du PETR Pays d’Armagnac Conseiller départemental du Gers

Détail du programme

Samedi 1er Octobre | 20h30 | Cinéma-Théâtre, EAUZE

GUINGUETTE FRONT POPULAIRE

Tour de chant
Chant Éric Perez et Anne Barbier
Arrangements et saxophone Jean-Marc Padovani
Accordéon Alain Bruel
Batterie Maxime Paris

Production Opéra Éclaté.


Tour de chant enjoué pour écouter ou réécouter les chansons populaires des années 30 : Fréhel, Mistinguett, Georgette Plana, Lucienne Delyle, Fernandel, Barbara mais aussi Charles Trenet et bien d’autres !
On fredonnera La java bleue, Sous les ponts de Paris avec le plus beau des tangos du monde, avec La vipère du trottoir, Le doux caboulot, on rira sur La môme caoutchouc en cherchant où sont passés tous nos amants !
De la java au tango, de la valse à la musette… avec et grâce aux arrangements de Jean-Marc Padovani, retrouvez cet air de jazz lointain comme dans ces bals des années 30.

 

(c) Nelly Blaya

Vendredi 18 novembre | 20h30 | Cinéma-Théâtre d’Eauze

MUSIC-HALL BURLESQUE

Mise en scène et conception Olivier Desbordes
Avec Sandrine Montcoudiol, Anne Barbier, Éric Vignau, Éric Perez, Jean-Pierre Descheix chant
accompagnés par Charlotte Gauthier piano
Décor, costumes, lumière Patrice Gouron
Production Opéra Éclaté
Résidence de création Fons (Lot), Théâtre de Blanc Mesnil et Théâtre de Brunoy.


Au fil des chansons, de Mistinguett à Nino Ferrer, Olivier Desbordes manie avec brio la plume froufroutante, le boa débridé, les strass et les paillettes de cette revue foldingue au rythme époustouflant. Tout est là – décors kitchissimes, costumes mirobolants, maquillages à la Toulouse-Lautrec – dans la grande tradition du cabaret burlesque avec un mauvais goût d’une exquise élégance et une drôlerie inoxydable.
Mais que l’on ne s’y trompe pas. Certes on rit tout du long mais le pathétique est au revers de la dérision. Il y a dans ce spectacle d’une folle gaité, quelque chose qui nous parle de la condition humaine et de sa finitude, de l’Ange et de la Bête, de l’émerveillement et de la désespérance.
Le grand art d’Olivier Desbordes et de ses magnifiques interprètes est de nous faire oublier tout le travail, tout le métier qu’exige une telle performance. On en ressort groggy, ravi, bousculé !
D’après François-Henri Soulié

Vendredi 9 décembre | 20h30 | Cinéma-Théâtre, Eauze

C’EST BEAU … FERRAT

Récital poétiquement engagé
Conçu par Éric Perez et Jean-Marc Padovani
Chant Éric Perez
Saxophones, arrangements Jean-Marc Padovani
Accordéon Alain Bruel

Production Opéra Éclaté
Résidence de création Leyme (46)
Présenté au Festival Jean Ferrat à Antraigues en juillet 22.

Jean Ferrat s’en est allé le 13 mars 2010, nous laissant héritiers de sa musique, de ses luttes ardentes, de son humanité. Gamin des quartiers populaires, orphelin d’un père mort à Auschwitz, Jean Ferrat pansera ses plaies par les arts, en choisissant le théâtre d’abord, la musique, ensuite. En 1963 Nuits et brouillard, échos au plan nazi Nacht und Nebel, devient le point d’ancrage de ses engagements. Des portes des usines, où il soutient les ouvriers en grève, aux pavés parisiens de mai 68, Jean Ferrat ne cessera de défendre son idéal, un idéal communiste, loin, cependant, des réalités soviétiques et restera toujours indépendant puisque non encarté à un quelconque parti. S’il est un chanteur « actuel » c’est bien lui !
Et c’est à lui que nous rendons hommage aujourd’hui !

 


Ce spectacle s’inscrit dans un projet pédagogique mené avec les élèves de CM1 et CM2 des deux écoles primaires d’Eauze, l’école St-Taurin et l’école Félix Soulès. Les enfants travailleront avec Jean-Marc Padovani et leurs professeurs autour de trois chansons qu’ils interprèteront avec les artistes le soir du récital.

(c) Nelly Blaya

Réservation en ligne

Vendredi 10 février | 20h30 | Cinéma-Théâtre, Eauze

BARYTON-CI, BARYTON-LÀ
Création à Eauze !

Mozart, Fauré, Verdi,Kosma, Fernandel, Yvain et le Tango …

Baryton Christophe Lacassagne
Piano Marc-Olivier Poingt

Production Opéra Éclaté

L’écrivain Georges Bernard SHAW résumait ainsi l’opéra : une histoire où un ténor et une soprano veulent coucher ensemble, et où un baryton les en empêche. Ce baryton que l’on place aussi bien entre deux désirs qu’entre deux tessitures (ténor et basse) appartient à cette catégorie d’artiste sachant jouer des graves et des aigues, bien ins- tallé « sur » son médium.
Christophe Lacassagne, digne représentant de l’espèce Baryton, qui plus est, comédien, est un artiste singulier dans le monde de l’opéra dont il s’échappe parfois pour mieux y revenir. Pour cette carte blanche qu’il partage avec le pianiste Marc-Olivier Poingt, il va convier Mozart, Gardel ou Fernandel, Maurice Yvain, Kosma ou Verdi dans un numéro d’équilibre vocal et stylistique qui le conduira fatalement à se donner en spectacle !


Photo Marc-Olivier Poingt et Christophe Lacassagne
Réservation en ligne

Vendredi 24 mars | 20h30 | Cinéma-Théâtre, Eauze

LE CINÉMA EN CHANSONS

Écriture, projection vidéo et chant Éric Perez
Piano Manuel Peskine

Production Opéra Éclaté

Éric Perez nous propose, avec son complice Manuel Peskine, un voyage à travers le cinéma. Il raconte et met en situation les grandes chansons de films accompagnées par les visuels magnifiques des grandes stars mythiques qui ont chanté ces chansons. Glamours et humoristiques, tendres et joyeuses dans toutes les langues, cette promenade réjouissante nous transporte dans l’univers des musiques de film et leur lien avec les plus belles femmes du monde : des Choses de la Vie aux Enfants du Pirée, du Parrain aux facécies de Jésus-christ super star en n’oubliant pas l’inoubliable Ange bleu.

 

« Éric Perez aime le cinéma et cela se voit. Ces chansons tendres, banales, oubliées parfois, permettent de remonter le temps et les souvenirs. Sur l’écran derrière le chanteur défilent les visages : Marilyn Monroe, Audrey Hepbrun, Mélina Mercouri, Sophia Loren, Romy Schneider, Jeanne Moreau… Un récital abouti, empreint de respect, d’humour et de tendresse. » M. C – La Dépêche

(c) Nelly Blaya

Samedi 15 avril | 20h30 | Cinéma-Théâtre, Eauze

TOUT LE MONDE IL EST … JEAN YANNE

Écriture et chant Éric Perez
Piano, écriture et chant Anne Cadihac
Mise en scène Yann de Monterno

Production Opéra Éclaté

Éric Perez et Anne Cadilhac nous plongent dans l’outrance et la démesure des années 70. Les années où tout semblait permis et où l’on est passé du noir et blanc à la couleur, d’une société corsetée à la libération sexuelle…
C’est dans ces années-là que Jean Yann joue de sa verve au vitriol. Sa provocation n’est jamais gratuite, elle est drôle mais sert à faire prendre conscience des travers de la société : misogynie, lutte des classes, racisme, homophobie, dénonciation de l’emprise de la religion, dénonciation de la société de consommation, de la manipulation médiatique, des mensonges publicitaires.
Plus méconnue, sa carrière d’auteur-compositeur est prolifique : on lui doit plus de 300 chansons qu’il a interprétées lui-même ou qu’il a écrites pour de nombreux artistes (Philippe Clay, Mouloudji, Henri Salvador, Annie Cordy…)
Pour ce spectacle, une vingtaine de chansons ont été sélectionnées pour illustrer la diversité de son propos musical et de sa personnalité. Dans des styles musicaux très variés, les chansons alternent entre tendresse et humour provocateur : autrement dit le « pile et face JeanYannesque ».

 

Affiche Jean Yanne
Réservation en ligne

Samedi 3 juin | 20h30 | Cinéma-Théâtre, Eauze

OH DAMES

Chansons de femmes

Chant Sandrine Montcoudiol, Flore Boixel
Piano Roger Pouly
Production Cie du Grand Ménage

Yolande et Gladys, chanteuses et chroniqueuses, accompagnées de leur pianiste Roger (Roger Pouly, le vrai, pianiste de Charles Trenet, Jean-Roger Caussimon, Cora Vaucaire…) s’épanouissent dans un répertoire choisi pour mettre en perspective l’extraordinaire diversité des grandes interprètes de la chanson française entre 1950 et 1970, période charnière bouillonnante et pleine d’espoir.
Quoi de mieux que l’art merveilleusement condensé de la chanson pour continuer de porter l’Éternel féminin ! Libres ou enchaînées, femmes du monde ou femmes du peuple, drôles, fatales, tragiques, tendres ou féroces, Yolande et Gladys nous transportent en un tourbillon de portraits dans ces années reines du Music-Hall.
Ce récital est présenté à la manière des émissions de variété des années 70, avec des extraits d’interviews et des anecdotes inédites. Humour et irrévérence sont de mise, toujours de haute volée.

 

(c) Nelly Blaya