Stephane Laverne

Stephane Laverne

Trois années d’études de stylisme-modélisme à Bruxelles permettent à Stéphane Laverne de travailler tant l’univers du spectacle que celui de la mode. À 19 ans, il crée son premier atelier de costumes, en collaboration avec Marie-Claire Billault : L’Atelier YO. Immédiatement, ils signent leurs premières réalisations pour Atelier Lyrique de Tourcoing La Clémence de Titus de Gluck, pour l’Atelier Lyrique du Rhin Don Juan de Mozart (mise en scène de Pierre Bara), Buffon au Jardin des plantes, Les Savants et la Révolution à la Cité des sciences pour la compagnie Alain Germain.

Parallèlement et durant 10 années, Stéphane Laverne mène une collaboration régulière pour les collections prêt-à-porter et couture de Thierry Mugler, dont le mythique défilé des 20 ans au Cirque d’hiver, en 1995.

Depuis 1992, avec Dominique Louis, costumière attitrée de Daniel Mesguish, il travaille à la réalisation des costumes de très nombreuses productions : La Vie Parisienne à la Comédie Française, Mithridate au Vieux Colombier, Antoine et Cléopâtre au Théâtre de l’Athénée
(février 2003), Le Prince de Hambourg (Athénée 2005).

Pour le cinéma et la télévision, il collabore également à la réalisation de films et téléfilms dont parmi les plus récents la suite de La Femme en blanc d’Aline Isserman, avec Sandrine Bonnaire (juin 2002), Double Zéro de G. Pires (costumes Chatoune , 2003), Arthur de Luc Besson (2005) Incontrôlable de Raffy Shart (2005)...Il prépare actuellement l'adaptation de Madame Bovary (costumes Christian Gasc).

C’est également au monde de l’opéra que Stéphane Laverne consacre une part de son temps : Nixon in China (mise en scène Peter Sellars), Guillaume Tell (Opéra de Weimar/Rütli 2004). La rencontre avec Jean-Michel Angays, chez Thierry Mugler et leur collaboration depuis de nombreuses années a entraîné la création, en 2002, de leur atelier de costumes : Fbg 22-11. Depuis, ils ont participé à la création de Nuits de folie dernière revue des Folies Bergère (2002), Hollywood dernier spectacle d’Holiday on Ice, Le Tour d’écrou de Britten (mise en scène Éric Perez), L’opéra de Quat’Sous de Brecht/Weill (mise en scène Olivier Desbordes), On ne badine pas avec l’amour (mise en scène Jean Lhermier, Carouge, Suisse) La Traviata pour les Arènes de Vérone (2004), Les Grelots du fou de Pirandello (Vieux Colombier Paris 2005),) La Nouvelle Ève (revue de la saison 2005), Les Dialogues des Carmélites (Éric Perez, duoDijon 2005). Pour la saison à venir, il prépare Les Contes d’Hoffmann, mis en scène par Olivier Desbordes ainsi que Aïda mis en scène par Éric Perez pour l’Opéra de Dijon.

© 2013 Opéra Eclaté - Création Pixbulle