Fanny Aguado

Fanny Aguado

A 16 ans, elle entre en formation professionnelle de danseuse au Studio Harmonic à Paris et prépare le Diplôme
 d’ Etat en Danse Jazz. Bruno Collinet, Bruno Agati, Dominique Lesdema font parti des professeurs qui l’influenceront profondément. Elle y développe la polyvalence (contemporain, modern’jazz, hip-hop, théâtre...) qui devient un véritable atout dans sa danse. Son énergie débordante et sa sensibilité lui permette d’intégrer la Cie Adidas (hip-hop), de danser avec Hubert Petit-Phar, Dominique Lesdema et Bruno Collinet.
En 2000, elle enrichit son parcours en suivant une formation « aux techniques du spectacle » au Centre James Carlès, à Toulouse. Très vite, James Carlès lui propose de devenir professeur de jazz et de hip-hop dans son école, puis devient sa remplaçante lors de ses absences. En 2002, ce dernier lui écrit un duo La Fannette, qu’elle danse au côté de Saint-Louis Rhino. Il lui confit, le poste d’ assistante chorégraphe, dans la comédie musicale West Side Story pour la Cie Figaro and Co où elle y est également danseuse et choriste.
De retour dans le Lot, sa terre natale, en collaboration avec l’Adda du Lot, elle est porteuse des projets "Danse en amateur et répertoire», soutenu par le ministère de la culture et le CND, pour la reprise de Zapping de Bruno AGATI en 2007 et de Triton de Philippe Découflé, en 2012. Pour ces évènements, elle crée une compagnie de danseurs amateurs, issus de différentes écoles lotoises, pour des représentations dans des lieux culturels tel que le Théâtre de Chaillot, Scène National d’Evry...

De 2009 à 2016, elle devient une membre active du « Festival Art'zimut ». Elle y gère la mise en scène, la décoration, l'univers artistique... puis devient les deux dernières années « co-directrice artistique ». Elle y crée Les triplettes, groupe d'intervention artistique de rue, pour faire la promotion de cet évènement culturel en milieu rural.
En 2012, Fanny comprend son envie de mise en scène et son désir de monter ses propres projets. C’est alors qu’elle crée, dans le Lot, la compagnie professionnelle « Rouge à Rêves ». Elle y écrit sa première pièce Muzïk Box en 2013 (danse clownesque) et Pierre Paul Jacques en 2016 (danse théâtre).
En 2014, Colette Froidefond, directrice du Théâtre des Treize Arches à Brive, confie à Fanny Aguado et Muriel Corbel le projet « Danses Urbaines 2014 » qui donnera lieu à une représentation lors du festival « Danse en Mai ».
En 2013, elle intègre la troupe de l'Opéra Eclaté en tant que danseuse-choriste du « Kit Kat Club » dans la comédie musicale Cabaret, mise en scène par Olivier Desbordes. Elle enchaînera en 2015, avec cette compagnie un rôle de comédienne/choriste dans l' Opéra de Quat'sous. Puis en 2016, Olivier Desbordes lui confit le rôle de Violetta « muette » dans La Traviata, un rôle intense, qui lui rappelle l'univers qui l'inspire tant : le cinéma muet.

En 2018-19, elle crée son nouveau spectacle Loulou autour de la vie de Louise Brook et collabore en tant qu’artiste associé au ScénOgraph à de nombreux événements comme les BalOgraphs.

Spectacles
© 2013 Opéra Eclaté - Création Pixbulle