Eva Gruber

Eva Gruber

Eva Gruber commence par faire du théâtre avant de se tourner vers le chant lyrique. Elle étudie auprès d’Ana-Maria Miranda, obtient un premier prix de chant à l’unanimité avec les félicitations du jury des Conservatoires de Paris, et participe à des master-class  avec Christa Ludwig, Françoise Pollet, Rachel Yakar, Philip Langridge, Eric Tappy et Margreet Hönig.

Sa voix de mezzo lui permet d’aborder rapidement sur scène un  large répertoire; l’Enchanteresse dans Didon et Enée de Purcell, Troisième dame dans La Flûte enchantée de Mozart, Olga dans Eugène Oneguine de Tchaikovski, Suzuki dans Madame Butterfly de Puccini, Geneviève dans Pelleas et Mélisande de Debussy, La Mère dans Mavra  de Stravinsky, ainsi que le rôle de Carmen qu’elle chante à plusieurs reprises.

Elle interprète les rôles titre dans Le medium  de Menotti et Savitri de Holst, Zefka dans  Le journal d’un disparu  de Janacek (Théâtre de l’Athénée-Louis Jouvet), La Contralto dans L’Opéra de quatre notes  de Tom Johnson (Amphithéâtre de l’Opéra Bastille, festival Musica de Strasbourg, Opéra de Reims, Metz, Besançon…) et créée des œuvres d’André Serre-Milan, Vincent Bouchot, Nicolas Ducloux, Denis Chouillet, et Bruno Gillet. Elle travaille également avec des compagnies de théâtre comme le Collectif 12 avec lequel elle participe à la création du Verfügbar aux Enfers de Germaine Tillon.

Elle aborde l’opérette avec des rôles comme celui de la Comtesse dans Ta Bouche de Maurice Yvain (Théâtre de la Madeleine avec la Cie Les Brigands), et la comédie musicale avec le rôle de May dans Fifty million frenchmen de Cole (Opéra de Rouen, Grand théâtre de Provence).

Elle est la créatrice d’un spectacle autour du cabaret allemand des années 1930, Kabaret Récitakle, qu’elle créée à la Péniche Opéra, avant de le reprendre au théâtre  Jean-Vilar de Suresnes et au théâtre de la Cité Internationale.

Elle est également l’auteure et l’interprète d’une pièce de théâtre musical intitulée On avait dit pas la famille créée ce printemps 2015 au Théâtre du Lucernaire.

On a pu l’entendre cette saison dans le rôle de Carmen pour une série de concert avec Marie-Christine Barrault (salle Cortot, Moulin d’Andé, Festival de Richelieu…), dans le rôle de Manuela dans la production du Guitarrero de Halevy avec la Cie des Frivolités Parisiennes (Folies Bergères, Festival de Saint-Dizier…), et elle participera la saison prochaine à une nouvelle production de l’Opéra de Quatre notes de Tom Johnson mise-en-scène par Gilles et Corinne Benizio (Comédie de Picardie, Théâtre de Fontainebleau…).

Spectacles
© 2013 Opéra Eclaté - Création Pixbulle