Matthieu Toulouse

Matthieu Toulouse

Originaire de la ville rose, c’est après des études en sciences politiques que Matthieu Toulouse se consacre au chant lyrique et se forme à la Schola Cantorum de Paris, où il obtient son diplôme de concert à l'unanimité avec les félicitations du jury en 2012.

Dès 2009, il fait ses premiers pas sur scène avec les rôles du Sprecher et du 2ème homme d’arme dans la Flûte Enchantée dirigé par Joël Suhubiette, mise en scène d’Eric Perez au Festival de Saint Céré, à l’Opéra de Clermont-Ferrand et à l’Opéra de Massy. Avec la compagnie Les Brigands, il est Mr. Tournebride dans la Cour du Roi Pétaud. L’année suivante, il chante Ariodate dans Sersé de Handel avec l’ensemble Matheus, sous la direction de Jean-Christophe Spinosi. En 2012, il est le Gouverneur dans Le Comte Ory, Pandolfe (Cendrillon) ainsi que Colline dans une adaptation de La Bohème. Il a également chanté le Comte Ceprano (Rigoletto) et le Bonze (Madame Butterfly) sous la direction de Dominique Trottein. Il interprète Merlin à l’Opéra de Massy dans une création de Dominique Spagnolo, la Fée, un conte lyrique pour enfant. A l’Opéra de Marseille, il est Fontanarose dans le Philtre de Auber.

Remarqué pour son tempérament, la profondeur de ses graves et sa diction parfaite, on a pu récemment l’entendre dans la Bohème en tournée avec Opéra en Plein Air ou encore dans la Traviata avec la compagnie Opéra Eclaté. Il a également chanté à la Halle aux Grains de Toulouse la Passion selon Saint Matthieu avec l’Ensemble Baroque de Toulouse. A l’Opéra de Clermont-Ferrand, il interprète le rôle d’Osmin dans l'Enlèvement au Sérail.

Ses projets l'amèneront cette année à chanter les rôles de Sénèque dans le Couronnement de Poppée de Monteverdi et de Zuniga dans Carmen de Bizet à Valladilod et à l’opéra de Versailles.

Spectacles
© 2013 Opéra Eclaté - Création Pixbulle